Tournage Champagne Le Brun de Neuville

Tournage du nouveau film publicitaire du Champagne Le Brun de Neuville

Brun-de-neuville-adjust_production

Tournage à la coopérative de Champagne, le Brun de Neuville

Retour du premier jour de tournage d’un film publicitaire à la coopérative du Champagne Le Brun de Neuville.

Nous venons de débuter le tournage du nouveau film publicitaire du Champagne Le Brun de Neuville, à Bethon, Marne. Notre agence de communication audiovisuelle Adjust Production a d’autres tournages en cours pour des viticulteurs aubois jusqu’au printemps prochain.

Déjà 15 maisons de Champagne…

L’ensemble de ces 15 maisons de Champagne, qui nous confient leurs communications audiovisuelles, ont toutes un point commun lorsque’elles nous passent leurs commandes : l’attente d’une image différente, élitiste, et parfaitement construite.


Pour le Champagne le Brun de Neuville, le tournage se déroule sur 2 dates, un premier fin juillet montrant les vignes juste avant la véraison, le deuxième pendant les vendanges.

Encore un réveil de très bonne heure pour capter les magnifiques lumières des premières lueurs du jour.

En accord avec le client, il a été convenu de tourner le film du Champagne le Brun de Neuville sur 2 demi-journées avec 1 mois et demi d’écart, au lieu de filmer sur une seule journée. En effet, la vigne évolue très vite sur cette période ; le choix d’une intervention en 2 fois permettra aussi de rappeler que le travail de la vigne n’est pas uniquement la vendange. Autre point intéressant, la coopérative est activité « de croisière » en dehors de la période vendanges, ce qui nous a permis de réaliser des images très précises en terme de composition de cadre et de lumière. Ça devient beaucoup plus complexe pendant l’effervescence des vendanges…

L’équipe d’Adjust Production a pris place dans les vignes dès 5H30 du matin, et nous avons d’abord positionné un boitier pour réaliser un Time Laps sur la coopérative. Pendant ce temps, nous sommes partis dans d’autres parcelles de vigne tourner des séquences avec une équipe de viticulteurs coopérateurs où nous avons mis en scène des séquences de palissage puis de rognage manuel dans une magnifique lumière dorée.

Une large palette de moyens techniques.

Comme d’habitude, nous avons enchaîné l’usage de différents moyens techniques dont nous disposons, drones, sliders, ronin, etc… pour varier les valeurs de plans et donner un rythme élevé au futur montage du film. En effet, la demande du Champagne le Brun de Neuville est de réaliser un film court, très rythmé et moderne. Un fois le soleil plus haut dans le ciel et les nuages s’invitant dans nos cadres, nous sommes partis filmer dans la coopérative. Ici pas question de filmer tout et n’importe quoi sans savoir ce qu’on en fera au montage ! Le champagne est un produit haut de gamme ; le travail doit l’être aussi. Chaque plan a été éclairé, avec des lumières dont nous choisissons les emplacements et la couleur ; chaque plan a été composé, répété et refait autant de fois que nécessaire jusqu’à obtenir exactement ce que nous voulions.

Il reste à tourner à nouveau pendant les vendanges, dans les vignes et en cuverie.

Avant d’entamer la phase de montage, il restera une demi-journée de tournage qui se fera cette fois l’après midi et le soir. Un bon moyen de « boucler la boucle » entre le début du film et sa fin, et ainsi accentuer dans l’inconscient du spectateur la notion que la préparation du Champagne se déroule sur un cycle. Le parallèle entre le cycle d’une journée et le cycle annuel devient franc.

A suivre…